Search in
English French Nederlands
Eric Legnini Trio
Eric Legnini Trio
Miss Soul
 
Record Labels Label Bleu (F)
Phonographic reference LBLC 6686
Released January 26, 2006
Media cd
Distribution BANG!
 
Recorded September 1, 2005 - September 4, 2005
  Amiens (Fr)
More information about this album 
 Performers

Eric Legnini - Piano    
Rosario Bonaccorso - Double bass    
Franck Agulhon - Drums    
Mathias Allamane (1, 2, 12) - Double bass    


 Tracks

1.   The Memphis dude    
  Eric Legnini
2.   Sugar Ray      
  Phineas Newborn
3.   Home sweet soul      
  Eric Legnini
4.   For all we know      
  Lewis-Coots
5.   Joga      
  Bjork-Sjon
6.   Horace vorace      
  Eric Legnini
7.   La strada      
  Eric Legnini
8.   Miss Soul    
  Eric Legnini
9.   Daahoud      
  Clifford Brown
10.   Prelude to a kiss      
  Gordon-Mills-Ellington
11.   Back home      
  Phineas Newborn
12.   Lisbon stomp      
  Keith Jarrett

Le Legnini nouveau est (enfin) arrivé! Cela faisait déjà quelques années que nous étions impatients de le retrouver dans un album enregistré sous son propre nom. Non pas que le jeune pianiste belge soit resté inactif, car entre temps, il a participé à plus de cinquante cds et non des moindres (Lovano, di Battista, Boltro...) sans oublier un passage comme pianiste apprécié des grands de la variété française ( Salvador, Liane Foly et bien sûr la mise en place du dernier opus de Claude Nougaro), quand il n'était pas recherché sur les scènes du monde entier comme accompagnateur des plus grands jazzmen.

Mais là, on est entre nous. En présence de la rythmique pétaradante du batteur français Franck Agulhon, et de la contrebasse toute italienne de Rosario Bonaccorso pour découvrir l’autre passion d’Eric: la soul music. Celle qui sent bon les années 60-70, les coiffures afro, les rythm and blues de Phineas Newborn, à qui une partie de l’album est consacrée. Toujours aussi bon musicien et aussi inventif comme compositeur, Eric Legnini en enregistrant Miss Soul, a eu raison d’attendre avant de prendre son pied dans un répertoire un peu inattendu pour qui connaît le jazz. En effet, Miss Soul nous entraîne avec délectation dans des morceaux enthousiasmants, superbement enregistrés et d'un dynamisme communicatif, témoins d’une nouvelle étape importante de la carrière du pianiste belge.

Sans conteste, rien à “jeter”, dans ce tout tout grand album de celui qui a remporté les django d’or cette année et avec lequel il faudra encore compter longtemps et longtemps.

Etienne Payen

Texte également disponible en français 
De tekst is ook beschikbaar in het Nederlands 

The cover box looks like this:
© Lundis d'Hortense, 1996-2013. Contact us   Disclaimer